Techniciens

NEBB démarre le programme de qualification des techniciens en essai, réglage et équilibrage (ERE)

NEBB, avec la coordination des firmes qui en sont membres, dans un effort pour améliorer la qualité, a créé un nouveau programme appelé le programme des techniciens en ERE. Depuis 1971, le but du NEBB est de certifier des firmes et de qualifier des personnes dans le but d’accomplir les essais et les inspections nécessaires aux systèmes environnements des édifices. Le programme qualifie des directeurs qui possèdent une expertise dans l’administration et l’exécution des travaux.

Le programme de qualification pour les techniciens a évolué de façon naturelle à partir des objectifs originels du NEBB. L’intention du programme est de rehausser le statut du NEBB auprès des propriétaires et des ingénieurs, tout en promouvant l’intégrité professionnelle des firmes certifiés par le NEBB. Ceci va aussi permettre aux firmes certifiées en équilibrage de soumissionner et de travailler sur des projets dont le devis requiert des techniciens qualifiés.

Un comité de spécialistes a développé le programme en 2001. Le programme mis en place inclut les suggestions d’un sondage mené auprès des firmes membres du NEBB, les exigences du conseil d’administration, du comité du ERE et des exigences du personnel de l’exécutif du NEBB. Le programme de technicien est établi selon les publications du NEBB: manuel ERE pour les techniciens, les standards de procédures pour l’essai, les réglages et l’équilibrage (ERE), des systèmes environnementaux et le cours d’étude personnel pour les techniciens en ERE.

Ce qui suit représente la liste des différences d’expérience et de responsabilité entre un directeur et un technicien:

Directeur

  • Développe et organise le travail
  • Dirige la préparation des rapports
  • Recommende les actions correctives
  • Organise le plan de sécurité
  • Maintient un programme d’entretien et de calibration
  • Procure une expertise en stratégie de controle, séquence d’opération, systèmes de contrôle, équipement et logiciels
  • Revoie, examine, signe et appose son étampe sur les rapports

Technicien

  • Accomplit le travail
  • Possède une connaissance de base des types de rapport
  • Identifie les problèmes
  • Respecte les règles normales de sécurité
  • Utilise les instruments correctement
  • Possède une connaissance de base des contrôles

Les besoins d’éligibilité pour un technicien sont:

  • Une firme certifiée en essai, réglage et équilibrage (ERE), qui est en règle avec le NEBB, doit employer le candidat
  • Le candidat doit démontrer sa compétence, son honnêteté, son esprit de coopération, son jugement, son sens de l’éthique et son habilité à travailler seul d’une facon sécuritaire et professionnelle
  • Le candidat doit satisfaire à une des conditions suivantes:
    • La réalisation avec succès du cours d’étude personnel en ERE fournis par le NEBB et avoir 2 ans d’expérience avec un minimum de 1 000 heures documentées d’expérience en équilibrage annuellement pour les 2 dernières années.
    • Quatre années d’expérience avec au moins 1 000 heures documentées d’expérience en ERE annuellement pour les quatre dernières années.
    • Un document prouvant avoir terminé un programme d’étude (autre que celui du NEBB) qui sera accepté par le NEBB. Si un candidat a complété un programme autre que celui que le NEBB a déjà accepté, le candidat doit fournir avec son application toutes les informations pertinentes concernant ce programme.

Il est possible d’obtenir les formulaires requis par l’entremise du chapitre local. Le formulaire d’application doit être déposée au chapitre local du NEBB avec les frais d’inscription et la documentation appropriée. Le chapitre va reviser l’application et si elle rencontrent les exigence, va communiquer avec le technicien avec toutes les informations nécessaires pour les examens. Le chapitre peut aussi demander plus de clarification, si nécessaire.

Il y a des examens écrits et pratiques pour ce programme. Il y a 3 sections pour l’examen écrit:

  • Fondamental: 1 heure (livre fermé)
  • Systémes aérauliques: 1 heure (livre ouvert)
  • Systèmes hydrauliques 1 heure (livre ouvert)

Lors de l’examen pratique, le technicien utilisera soit un montage dans un laboratoire ou une installation réelle. Il y a 2 sections

  • Systèmes aérauliques: 1.5 heures
  • Systèmes hydroniques: 1.5 heures

La section de l’examen avec livre fermé comprendra des feuilles de références contenant des formules. Le technicien ne peut qu’utiliser une calculatrice non programmable lors de l’examen.

La gestion de l’examen est flexible. Le chapitre peut choisir de donner tous les examens écrits en un jour et donner tous les examens pratiques un autre jour. Le chapitre va choisir la localisation et assigner un surveillant pour donner l’examen. Si vous être un un surveillant approuvé par le NEBB, vous ne pouvez pas administrer l’examen à votre employé ou un co-travailleur.

Le chapitre va contacter le candidat après l’examen pour lui laisser savoir si il a réussi ou échoué. Si il a échoué l’examen, il aura à reprendre les sections qu’il a échoué. Lorsqu’il réussit une section, il n’a pas à la reprendre. S’il a manqué une ou plusieurs sections, il doit attendre au moins 90 jours avant de reprendre ces sections. S’il a échoué la première reprise d’examen, il doit obtenir et compléter avec succès le cours d’étude personnel (et son test) avec une note de 70% ou plus et ensuite attendre un (1) an pour remplir une application.

S’il réussit,il recevra un avis et un certificat du NEBB dans les 60 jours suivant l’examen. Son nom sera sur la liste du NEBB comme technicien qualifié du NEBB et il devra maintenir les exigences de qualification.

La qualification de technicien est maintenue par:

  • Un travail continu avec une firme membre avec au moins 1000 heures documentées d’expérience de travail de chantier en ERE annuellement
  • Le paiement de la cotisation

Le directeur d’un technicien va vérifier le travail du technicien avec la compagnie et fournir les documents prouvant son expérience de chantier en ERE lors de la recertification bi-annuellement.

S’il échoue à maintenir sa qualification pour plus d’un (1) an, mais moins de cinq (5) ans, il devra participer à un séminaire de six (6) heures approuvé par le chapitre local.

S’il échoue à maintenir sa qualification pour plus de cinq (5) ans, il devra réappliquer pour une qualification incluant la réussite des examens écrits et pratiques.

Le technicien peut être disqualifié si:

  • Il échoue à maintenir son état de technicien qualifié en règle avec le chapitre local
  • Il falsifie un rapport d’équilibrage ou des données
  • Il n’adhère pas aux standards de procédure du NEBB
  • Il commet une négligence délibérée pour la sécurité et l’exercice de sa profession
  • Il échoue à renouveller sa qualification et à payer sa cotisation.
  • Sa compagnie perd sa certification du NEBB

Les droits d’inscription pour une compagnie américaine est de 100$, les frais de transfert sont de 50$ et les frais de d’entretien annuels sont de 25$. Les firmes qui ne sont pas basées aux Etats-Unis bénéficient d’un rabais de 25%. Votre chapitre local déterminera et vous communiquera ses frais de vérification et d’administration spécifiques.

Pour réussir l’examen, le technicien devra être compétent dans les catégories suivantes :

Mathématiques

  • Addition
  • Soustraction
  • Multiplication
  • Racine carrée
  • Recine cubique
  • Proportions
  • Pourcentages
  • Equations
  • Décimales

Écoulement des fluides

  • Pression (statique, dynamique et totale)
  • Résistance (friction et perte dynamique)
  • Vitesse
  • Densité
  • Quantité
  • Transfert de chaleur

Connaissance générale du système

Distribution d’air

  • Connaître l’utilité de chaque composante dans un système d’air et comment ces composantes réagissent en relation à la pression durant l’opération du système
  • Connaître l’effet des fuites d’air sur l’équilibrage
  • Connaître les lois des ventilateurs, l’effet de système et les poulies et courroies
  • Comprendre la fonction des composantes de différents appareils (boites à volume variable, à volume constant, à double gaine, à réchauffage terminal, etc) dans une distribution d’air.

Systèmes hydroniques

  • Connaître l’utilité de chaque composante d’un système hydronique
  • Connaître l’effet de l’équilibrage sur la résistance du système
  • Être capable d’appliquer les lois des pompes, l’effet de l’équilibrage sur les pompes et les courbes

Les systèmes de controle automatique

Les systèmes électriques

L’instrumentation

  • Les instruments de mesure d’air
  • Les instruments de mesure d’eau
  • Les instruments de mesure de rotation
  • Les instruments de mesure de température
  • Les instruments de mesure électrique
  • Les controles par ordinateur et DDC

Les procédures préliminaires d’ERE

  • Les procédures préliminaires
  • Les inspections des systèmes d’air
  • Les inspections des systèmes hydroniques

Les procédures spécifiques pour l’ERE des systèmes aérauliques et hydroniques

Les autre considérations pour la qualification du technicien

  • Le travail de façon sécuritaire
  • La cueillette des données
  • La communication efficace avec le professionnel certifié
Print Friendly, PDF & Email