Essais, Réglages et Equilibrage

Le programme du NEBB en essai, réglage et équilibrage (ERE) d’air et d’eau s’assure par la certification des entreprises et la qualification des membres qui rencontrent les critères de qualité établis.

But du programme

Le but du programme est de donner des preuves tangibles de la compétence des entreprises et de la qualification de leurs directeurs par des méthodes et des procédures appliquées dans les différentes spécialisations.

Les objectifs du programme

  • Etablir les standards de l’industrie, procédures et spécifications afin d’effectuer un équilibrage (ERE) adéquat.
  • Etablir des niveaux minimum d’éducation et certaines exigences pour la qualification des directeurs, employés par ces firmes, qui effectuent le travail.
  • Etablir un programme d’éducation afin de former les directeurs de la bonne façon avec les méthodes de travail et les procédures adaptées pour obtenir un équilibrage adéquat.
  • Certifier, étant qualifiées pour l’exécution et la supervision de l’équilibrage, les entreprises qui rencontrent les exigences de la certification établie par le NEBB, adhèrent à ses objectifs et emploient des directeurs qui ont rencontré ses exigences de qualification.
  • Servir de point de repère pour l’enseignement et l’élaboration de matériel didactique appliqué à l’équilibrage d’air.

Les exigences pour la certification

Pour devenir un membre en règle et certifié, une firme doit:

  • Être en opération depuis au moins 12 mois consécutifs avec des employés à temps, plein comme entrepreneurs en équilibrage, en ventilation ou en plomberie
  • Avoir une réputation d’intégrité et de responsabilité et obtenir 5 lettres de référence écrites par des firmes d’ingénieurs, architectes ou par un propriétaire et une lettre par un entrepreneur. Toutes doivent réfléter les aptitudes de l’appliquant pour des travaux déjà complétés.
  • Être affilié et en règle avec l’association locale NEBB.
  • Posséder les différents instruments requis. Le chapitre local doit vérifier visuellement la conformité de ces instruments.
  • Confirmer par écrit qu’il va se conformer aux règles du NEBB pour la maintenance et la calibration des instruments requis.
  • Avoir en sa possession le manuel de procédure pour les travaux d’essais, réglages et équilibrage (ERE) d’air et d’eau.
  • Désigner par écrit le ou les directeurs qui représenteront l’entreprise et seront responsables de la supervision des travaux. Le directeur doit rencontrer les qualifications minimum suivantes:
    • Qualification pour les directeurs en essais, réglages et équilibrage d’air et d’eau:

    • Être employé à plein temps par l’entreprise candidate ou certifiée.
    • Démontrer sa connaisance des essais, du réglage et de l’équilibrage des systèmes mécaniques en réussissant les examens écrits et pratiques du NEBB.
    • Détenir une position d’administrateur dans l’entreprise, être apte à représenter la compagnie au sujet de l’équilibrage et avoir une réputation d’intégrité auprès des ingénieurs, architectes et autorités qui gèrent les contrats.
    • Rencontrer toutes les conditions dans une des catégories suivantes (et non conjointement):
    • Catégorie A Catégorie B Catégorie C Catégorie D
      Être bachelier en génie mécanique. Avoir un diplôme d’études collégiales en mécanique du bâtiment. Avoir une expérience de 4 ans dans la discipline choisie. Avoir au moins 4 ans d’expérience pertinente dans la mécanique du bâtiment (qui pourrait inclure un apprentissage accrédité).
      ET ET ET ET
      Avoir au moins 2 ans d’expérience à la direction dans la discipline choisie (équilibrage, son et vibration ou mise en service) Avoir au moins 4 ans d’expérience à la direction dans la discipline choisie (équilibrage, son et vibration ou mise en service). Avoir au moins 4 ans d’expérience à la direction dans la discipline choisie (équilibrage, son et vibration ou mise en service). Avoir au moins 6 ans d’expérience à la direction dans la discipline choisie (équilibrage, son et vibration ou mise en service).

Les exigences pour la recertification

Aux 2 ans, le chapitre local doit vérifier la conformité par rapport aux exigences de la certification du NEBB pour chaque firme certifiée, comme suit:

  • La firme doit posséder les instruments, requis par les exigences de la certification qui (ou leurs remplacements) ont été acceptés.
  • La firme doit soumettre les certificats de calibration des instruments en conformité avec les recommandations de maintenance et de calibration telles qu’établies par le NEBB.
  • La firme doit confirmer par écrit que ses directeurs travaillent à plein temps pour la compagnie et rencontrent toutes les exigences de qualification du NEBB.
  • La firme doit s’assurer par écrit que son (ses) directeur(s) assiste(nt) annuellement à un séminaire approuvé ou un cours de mise à jour sur l’équilibrage, d’une durée de 6 heures ou de 12 heures aux 2 ans, donné par les chapitres ou le bureau national du NEBB ou des séminaires donnés par l’ASHRAE ou par toute autre organisation ou institution acceptée par le NEBB.

Examens écrits et pratiques sur les essais, réglages et l’équilibrage

Les personnes doivent rencontrer les critères de qualification en équilibrage pour être éligibles aux examens du NEBB. Les cas en doute seront reférés au bureau national par le comité technique du chapitre local en se servant des documents soumis lors de la vérification de leur éligibilité.

  • Les examens écrits et pratiques sont offerts deux fois par an à des dates établies par le conseil d’administration du NEBB. Tous les candidats effectuent l’examen le même jour. Il y a trois sections dans l’examen écrit aéraulique et hydronique.
  • Fondamental et standards de procédure (2.5 heures) – Air (2.5 heures) – Eau (2.5 heures). Pour être éligible à sa qualification, le directeur doit réussir les trois sections.
  • Pour être éligible à sa qualification, le candidat doit réusir les trois sections de l’examen écrit et de l’examen pratique. Les examens pratiques sont préparés et administrés par le comité technique du chapitre (région) d’après un guide de correction fournis par le NEBB. Tous les candidats qui appliquent pour être qualifiés ont trois ans après le premier examen pour réussir toutes les sections écrites et pratiques. Si cette période est expirée, le candidat doit attendre deux autres années pour refaire une application.

Suspension

Le certificat d’une firme doit automatiquement être suspendu lorsque cette firme ne rencontre plus les exigences de la certification. La certification de la firme peut être rétablie lorsqu’elle la rencontrera à nouveau. La période de suspension ne peut dépasser un (1) an sinon la firme perdra automatiquement sa certification.

La firme certifiée doit aviser par écrit le chapitre local du NEBB dix (10) jours avant la perte de la qualification temporaire ou permanente de son directeur.

Perte de certification

La certification peut être annulée suite au manquement de la firme à respecter les objectifs et les standards de qualité du NEBB. L’annulation de la certification du NEBB requiert le vote du conseil d’administration à condition qu’un vote similaire du conseil trouve d’abord que cette certification est préjudiciable aux intérêts du bureau et à condition ensuite que la firme certifiée ait déjà eu l’opportunité par un avis écrit à l’intérieur d’une période de quinze (15) jours de démontrer la raison qui fait que la certification ne peut être enlevée.

Instruments pour la certification des essais, des réglages et de l’équilibrage

Il est de la responsabilité de la firme certifiée par le NEBB de fournir l’instrumentation appropriée qui rencontre les exigences minimum dans leur utilisation tel que montré dans la septième édition du volume de standards pour l’équilibrage des systèmes environnementaux (table 4-1). L’instrumentation utilisée sur les projets doit être dans une condition d’utilisation adéquate et doit être utilisée selon les recommendations du manufacturier. Dans la table 4-1, il y a la liste du minimum d’instruments que la firme d’équilibrage certifiées par le NEBB doit posséder et maintenir dans une condition acceptable.

On demande à une firme certifiée dans une discipline de posséder seulement les instruments appropriés dans leur catégorie de certification tel que mentionné plus haut. Spécifiquement, « A » = l’instrumentation requise pour la certification de l’air et « H » l’instrumentation requise pour la certification de l’eau.

Cliquez ici pour la Table 4-1 (Table of Required Instrumentation)

Ecart et précision

Une firme certifiée doit posséder les instruments de son choix propre pour chaque fonction et écart listée dans la table 4-1. Chaque instrument doit avoir été créé spécialement pour rencontrer les critères (précision minimum, écart et résolution) de son utilisation.

Un instrument offrant plusieurs fonction peut être accepté pour plus d’une fonction quand vous soumettez la documentation pour la certification de la firme. Chaque fonction de l’instrument doit rencontrer les exigences du NEBB.

L’information et les données ayant trait à la précision de l’instrumentation, pour lesdites fonctions, doit être disponible par le manufacturier.

La précision et l’écart tel que décrit par le manufacturier doit être vérifié par un laboratoire dont les étalons sont NIST ou équivalent accepté dans d’autres pays que les États-Unis. Les exigences de calibration pour chaque fonction sont spécifiées et doivent être atteintes. Certains instruments comme le manomètre avec tube en U ou incliné ne nécessitent pas de calibration. Par contre, si un instrument de type mécanique/électrique est substitué ou utilisé à la place de ces types d’instrument, les exigences de la calibration s’appliquent tel qu’indiqué.

Les firmes possédant plusieurs séries d’instruments doivent respecter l’une ou l’autre des conditions suivantes comme exigence minimum pour la certification NEBB:

  1. Calibrer tous les instruments utilisés par la firme sur les projets d’équilibrage en accord avec la table 4-1, ou ;
  2. Garder une série d’instruments calibrés qui serviront comme étalon pour les instruments utilisés régulièrement. Vous devez périodiquement vérifier tous vos instruments en les comparant avec les instruments calibrés.
  3. Les critères d’acceptation du résultat des comparaisons sont la responsabilité du directeur qualifié par le NEBB.

Les directeurs doivent comprendre l’importance d’utiliser une instrumentation précise au chantier et doivent être préparés à avoir des témoins qui vérifient leur travail avec leurs instruments calibrés. Le résultat de ces vérifications peuvent valider la précision de l’instrumentation utilisée pour effectuer le travail.

L’utilisation appropriée des instruments

Les instruments doivent être utilisés d’après les recommendations du manufacturier. L’instrument le plus approprié ou une combinaison d’instruments doivent être utilisés pour une lecture ou mesure particulière. Par exemple, une lecture dans le conduit peut être exécutée avec un tube de pitot et un manomètre (incliné, digital ou analogue). Il n’est pas accepté d’utiliser un tube de pitot avec un autre appareil qui ne fournit pas la même précision à tous les égards.

Print Friendly, PDF & Email